La compagnie

Le THEATRE du BEFFROI-BAYARD a pris naissance au cœur de Namur, à  l’ Institut NOTRE-DAME,  en 1988.  Comédienne initiatrice de la Compagnie, Magguy Deville en assure la présidence depuis sa création.

(Le nom de la Compagnie s’inscrit très symboliquement dans la  Province de Namur , faisant référence au Beffroi du centre ville, au cheval Bayard namurois ainsi qu’au Rocher Bayard dinantais.)

En  mai 1989, une première pièce : « Vive la  Comédie » de Pierre Thareau , mise en scène par Jean-Pierre Lefèvre, suscita  l’enthousiasme réel du public et nous encouragea à renouveler l’expérience  théâtrale , chaque année, depuis ce premier succès.

Le  Théâtre du Beffroi-Bayard  donnera vie à  des spectacles très divers , exploitant avec créativité la veine de l’humour…  dans tous ses registres… pour le plus grand bonheur du public.

De 1991 à 1995, Comédies de  mœurs, policières et satire politique, mises en scène par José Bellefroid, nous permirent de fidéliser un large public à  La Maison de la Culture de Namur et dans d’autres lieux pour répondre à des  initiatives philanthropiques.

En 1996, le besoin de tenter de nouvelles expériences,  dans des répertoires différents, suscita un élan nouveau qui nous conduisit à  constituer une équipe de comédiens , en partie renouvelée, animés du même virus  théâtral et soucieux de progresser sous les conseils judicieux  de metteurs en scène professionnels tels que  :

Jean-Marie Evrard à qui nous devons les réalisations de :

  • Monsieur Amilcar d’Yves Jamiaque en 1997
  • Monsieur Blot de Pierre Daninos en 1998
    • Lauréat au Concours National de la FNCD Médaille d’argent au Trophée Royal Prix Phébus de la meilleure création en matière d’éclairage
  • Le Bourgeon de Georges Feydeau en 1999
    • Lauréat au Concours National de la FNCD Médaille d’argent au Trophée Royal Prix Spécial pour la création originale des Costumes.
  • L’Habilleur de Ronald Harwood en 2000
    • Lauréat au Concours National de la FNCD Médaille d’argent au Trophée Royal Prix Phébus de la meilleure création en matière d’éclairage Prix Jean Martien de la meilleure mise en scène Prix du Public 2000
  • Photo de classe d’Anca Visdei en 2002

Jean-Claude Daspremont pour les mise en scène de :

  • Chambre de Bernard Slade et Robert Thomas en 2001
  • Le sexe et le néant de Thierry Maulnier en 2003
  • La puce à l’oreille de Georges Feydeau en 04/05
    • Lauréat au Concours National de la FNCD Médaille d’argent au Trophée Royal Challenge Louis Stuerebaut pour le meilleur spectacle réalisé par un metteur en scène non pr; Médaille de bronze à notre metteur en scène
  • Les Frères Poquelin d’après Molière en 2006
  • Silence en Coulisses de Michaël Frayn en 2007
    • Lauréat au Concours National de la FNCD Médaille d’argent au Trophée Royal Challenge Louis Stuerebaut pour le meilleur spectacle réalisé par un metteur en scène non pr; Médaille de bronze à notre metteur en scène
  • Un Chapeau de Paille d’Italie d’Eugène Labiche en 2008
    • Lauréat au Concours National de la FNCD, Médaillé d’Or gagnant du Trophée Royal et de la Coupe-Challenge du Roi Albert 1er Challenge Edouard Hebden de la plus belle présentation scénique.
    • Prix du Public 2008
    • Challenge Jean Martien et prime spéciale pour la réalisation de la meilleure mise en scène
  • Impair et Père de Ray Cooney  en 2009
    • Lauréat au Concours National de la FNCD, Médaille d’argent au Trophée Royal
  • Assassins associés de Robert Thomas en 2010
    • Laureat au Concours National de la FNCD, Médaillé d’argent au Trophée Royal
    • Challenge Edouard Hebden de la plus belle présentation scénique (Concours national 2010 de la FNCD)
  • Petits crimes conjugaux de Emmanuel Schmitt en 2011
  • Un grand cri d’amour de Josiane Balasko en 2012
    • Lauréat au Concours National de la FNCD, Médaillé d’argent au Trophée Royal
    • Trophée au Festival Theama de Mons
  • Tailleur pour dames de Georges Feydeay en 2013
    • Lauréat au Concours National de la FNCD, Médaillé d’argent au Trophée Royal
    • Prix du public au Concours National de la FNCD
    • Trophée au Festival Theama Mons Emerveille
  • Stationnement alterné de Ray Cooney en 2014
    • Trophée au Festival Theama Mons Emerveille
  • Une heure de Tranquillité de Florian Zeller en 2017
    • Primé au Concours National de la FNCD
    • « Challenge Guy Villers » de la meilleure réalisation théâtrale d’écriture récente
  • Thé à la menthe ou t’es citron ? de Danielle Navarro et Patrick Haudecoeur, en 2018

Pierre-Olivier Bouquegneau pour les mise en scène de :

  • Noces de vent de Eric de Staercke et le Théâtre Loyal du Trac en 2015

Magguy Deville pour les mise en scène de :

  • Chat en poche de Georges Feydeau en 2019, pour le 30ème anniversaire de la Compagnie.

Durant ces années, nous avons découvert le plaisir de jouer à la MAISON de la CULTURE et au STUDIO du THEATRE ROYAL de Namur , au CENTRE CULTUREL de DINANT , à l’ESPACE SENGHOR et au THEATRE des MARTYRS à Bruxelles, ainsi qu’aux Centres Culturels de Mons, Bastogne, Anvers, Eghezée, Malonne, Gesves, Gembloux et Aubrives en France.

Depuis janvier 2002, notre Compagnie est également Membre Fondateur de l’ANTA Association Namuroise du Théâtre d’Amateurs, antenne namuroise de la FNCD depuis 2005 dont les objectifs principaux sont :

  •  créer des liens
  • soutenir et informer les Compagnies d’Amateurs de la Province de Namur
  • les représenter et les défendre devant les institutions politiques, publiques ou privées
  • trouver un lieu d’expression qui leur serait propre.

Notre Compagnie compte actuellement une vingtaine de personnes, dont la passion du théâtre est le dénominateur commun , pour participer à la réalisation d’un spectacle par saison, tenter de nouvelles expériences dans des répertoires différents, poursuivre dans la voie du travail de plus en plus pointu au niveau de la créativité , du travail du personnage ou de l’originalité de la mise en scène.

« Toujours étonner et donner du plaisir ! »
tels sont les souhaits du Théâtre du Beffroi-Bayard .

 Magguy Deville, présidente